L’ACCUEIL DES ENFANTS PRÉCOCES

Gerson n’a pas attendu le B.O. du 3 décembre 2009 pour s’intéresser aux Enfants intellectuellement précoces. Depuis la rentrée 1995, nous leur réservons un accueil privilégié au sein de toute l’École.

A l’école primaire :

Les enfants précoces (EIP) vivent leur scolarité, en maternelle et en élémentaire, au milieu de tous les autres élèves. Il faut savoir qu’un chiffre de QI est un score, un indice qui oriente un diagnostic. L’équipe pédagogique de l’école primaire propose un regard adapté aux EIP et de travailler avec tous les élèves sur les axes intellectuel et affectif. Contrairement aux idées reçues, l’enfant précoce pense d’abord avec son cœur : il vit au quotidien, une alchimie complexe entre hypersensibilité et lucidité. C’est pourquoi l’environnement dans lequel il évolue est très important. L’enfant précoce a un système de pensée en arborescence quand l’Éducation nationale propose un mode séquentiel : il faut donc l’aider à comprendre et à cadrer son propre mode de fonctionnement afin de lui permettre d’entrer, dès la maternelle, dans celui du système scolaire. C’est un des challenges de l’équipe pédagogique. De nombreuses activités périscolaires sont proposées à l’école primaire. Ces activités, théâtre, échecs, atelier scientifique sont ouvertes à tous.

Au collège :

A l’âge où la relation aux autres est parfois rendue plus difficile, nous proposons à tous les élèves testés par le WISC 4 dont le QI global est supérieur à 130, deux filières spécifiques, dites « primevères » dès la classe de 6ème.
Les objectifs pédagogiques visés par ce regroupement des EIP au sein de classes spécifiques sont :

  • retrouver le goût des études grâce à des méthodes personnalisées par l’écoute et le regard bienveillant des enseignants ;
  • se sociabiliser par le contact avec d’autres enfants au x centres d’intérêt et préoccupations semblables aux leurs ;
  • croître en confiance en soi et en estime de soi.

Pour nos précoces manifestant une rapidité d’apprentissage, nous préconisons un parcours raccourci de 3 ans, pour leur éviter la lassitude des répétitions dans les programmes et leur apprendre le sens de l’effort. Les profils plus dysharmoniques ou présentant quelques difficultés dues à leur précocité trouvent leur place dans un parcours de 4 ans.

Au lycée :

Le lycée Gerson accueille un certain nombre d’élèves issus des classes primevère du collège Gerson et d’autres établissements du secteur. L’objectif pour nos élèves du lycée est de de bien se préparer à l’arrivée dans le monde des études supérieures, dans un univers où leur précocité ne sera plus prise en compte.
Il s’agit donc de permettre à chaque jeune de s’ouvrir progressivement aux élèves de l’ensemble du lycée, de gérer les difficultés liées au décalage d’âge pour certains et de prendre conscience des exigences de notation de l’examen du baccalauréat et d’autres concours. Ce travail est effectué par une équipe de professeurs conscients des caractéristiques des enfants précoces mais aussi désireux de favoriser une bonne intégration de nos élèves dans l’enseignement supérieur, notamment dans les classes préparatoires. De ce fait, au lycée Gerson, les élèves issus des classes primevères sont répartis de façon homogène dans les cinq classes de seconde afin de pouvoir conserver les liens tissés au collège tout en nouant de nouvelles amitiés.

Lien vers I’AFEP, association française pour les enfants précoces.
Lien vers le site de Prekos.